Le 3ème DISQUE - "On n'est pas là pour se faire engueuler"

Vive les Zazous, vive les shoes bicolores 'impériales' et les bretelles, vive Django, vive le jazz mâanouche et vive le swing !
S
i tout le monde était resté chez soi Ça f'rait du tort à la République... Maintenant pour être dans la note il faut être swing ...Oh ! je suis swing... On n'est pas là pour se faire piétiner !

le CéDé 14 titres - sorti le 31.12.2006

3ème CD des Pommes de ma Douche - ''On n'est pas là pour se faire engueuler!''

Vive les Zazous, vive les shoes bicolores 'impériales' et les bretelles, vive Django, vive le jazz mâanouche et vive le swing !

On s'habitue à une certaine image des Pommes... "On est là pour voir le défilé..."
Là d'amblée, si on s'en tient au graphisme et aux tons froids lavés sur fond noir de la jaquette, on s'attend plutôt à un défilé de mode 'automne/hiver'...
Mais que nenni, loin s'en faut et heureusement il en est tout autre de ce 3ème CD !

Dès les premières notes de "Tickle toe" on entre dans un swing jubilatoire façon big band qui reste dans la spiritualité et la musicalité des Pommes, un swing à la française avec un bon son ; un accordéon transcendant et ronflant, une basse soignée et bien carrée, des grattons qui sonnent 'mâanouche', un violon fou et débridé ...et tout l'toutim. Les amoureux du dépliant vont se régaler ; 'Jo' va se retourner dans sa tombe.

Après le soleil, la lune, la mer, les fleurs bleues et les jolies madames, les Pommes s'éclatent sur un CD bien au delà des mers, sous le ciel clair du Paris des années Swing, du Lindy Hop et de la mode 'Zoot-Suit' ...et de la guerre, où 'caresses' riment avec 'maîtresses' aux abords du Quartier Latin.

Sous la direction de l'ingé'son Frédéric Norguet, un magnifique troisième opus enregistré au studio Pôle-Nord à Blois voit le jour dans l'esprit jazz-swing du premier mais dans la mouvance de l'époque 'Zazou' ; c'est l'ultra swing obsession 'grand public' avec option 'Piazzola' pour 'tangoter' rive droite et rive gauche confondues...

Un patchwork de compos, l'une de Pierre "Bossapin", une de David "Roule'hot" et deux autres de Dominique "L'archet du l'Est" et "Gadjo d'Pommes", avec quelques reprises de chansons 200% 'cocorico' empruntées à Joséphine Baker, Johny Hess, Maurice Chevalier, Mireille, Henri Salvador et bien sûr la célèbre chanson de Boris Vian "On n'est pas là pour se faire engueuler" qui donne son intitulé au CD...
C'est l'époque 'Zazou' de la musique black et du jazz hot. Les disques de Django Reinhardt se font rares et les jeunes se les échangent sous le manteau pour trois livres de beurre... et plus si affinités...

On retrouve dans ce troisième Opus des Pommes tout 'le grand swing' qui doit énormément à Charles Delaunay (1) et au Hot Club de France. C'est le style de la fin des années 30 et du début des années 40, époque où l'on débaptisait les titres américains pour contrer la censure anti-US... époque que le violoniste Jean Toupance a bien connu puisqu'au dernier festival 'Swing41' il me racontait des anecdotes musicales et me parlait de ces changements de titres : "Saint Louis Blues" devenait "Tristesse de St Louis", "Tiger Rag" devenait " La rage du tigre", "Some of these day" devenait "Bébé d'amour", "Lady be good" devenait 'Les bigoudis", etc...

Ce CD c’est un cadeau, un joyau ; la grâce donnée à toutes celles et tous ceux qui sont fans de ces Pommes, parce que ces garçons là ils sont avant tout drôlissimes, subtiles, enjoués, spontanés, modestes, brillantissimes... On est dans le total esprit des Pommes de ma douche et c'est ce que l'on aime en priorité avant même leur talent...
did&co. 31.8.06
    01. Tickle toe 3'14 
    
    02. Paris, je t'aime d'amour 3'46 
    
    03. Puisque vous partez en voyage 4'04 
    
    04. Roul' hot 2'17 
    
    05. Premier rendez-vous 4'17 
    
    06. On nest pas la pour se faire_eng... 3'07 
    
    07. Mademoiselle de Paris 3'41 
    
08. Bossapin 3'32 

09. Je suis swing 3'25 

10. J'ai deux Amours 4'30 

11. S.V.P. 4'432 

12. Gadjo d'pommes 3'35 

13. La biche, le loup et le chevalier 4'24 

14. L'archet du l'Est 4'0712 

  
   la piste 13 s'intitule également "Une chanson douce"