title

"Emules de Django, disciples de Brassens"
Le 6ème DISQUE des POMMES



Émules de Django, on le savait depuis la réalisation de leur premier album “Y va tomber des cordes !” parrainé par Tchavolo Schmitt le plus irréductible des guitaristes manouches.

Disciples de Brassens ? On s’en doutait, on l’espérait. Dans le parcours musical passionné et généreux des Pommes, oncle Georges apparaissait comme le véritable chaînon manquant de l’aventure. Il fallait s’armer de patience, immanquablement son tour viendrait.
C’est qu’avant de venir célébrer leur “voisin l’Ancêtre”, ils en auront investi des domaines de la chanson populaire et du jazz à la française... Ceux de Charles Trénet, de Jean Sablon, de Vian et de Salvador, de Francis Lemarque, de Jean-Roger Caussimon, de Charles Aznavour et de tant d’autres. Ils en auront parcouru des routes du Swing, celles du tandem Reinhardt/Grappelli comme celles des grands précurseurs américains, de Count Basie à Cole Porter, de Lester Young à Jimmy Giuffre...
6ème CD des Pommes de ma Douche - ''Hommage à Georges Brassens...''- Cliquer sur l'image...
6ème CD des Pommes de ma Douche (4ème de couv') 6ème CD des Pommes de ma Douche (4ème de couv')
Les Pommes de ma Douche sont partout où Y’a d’la joie, du Swing Gitan, du Crazy Rhythm et de la Fleur de Paris.
Soyons franc, avant de se lancer dans l’aventure les Pommes se sont heurtés à un sérieux obstacle; la parole de Georges Brassens :
Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on est plus de quatre on est une bande de cons.
Hors les Pommes sont cinq... en outre :
Le temps ne fait rien à l’affaire quand on est con, on est con !
C’est sans appel ! Pas moyen d’en réchapper.
Il eut fallu en son temps rappeler à Georges que la première formation d’Armstrong était le Hot Five, que le Hot Club de France de Django était un quintet, et lui faire remarquer que pour l’enregistrement de son propre album “jazz” Elégie à un rat de cave, ses “Petits Français” sous la conduite de Moustache étaient au nombre de sept sans compter les solistes invités ! Tout est bon chez Georges y’a rien à jeter sur l’île déserte il faut tout emporter.
Et donc que choisir ?
L’inquiétude était donc légitime au sein des Pommes et le découragement pointait déjà le bout de son vilain nez : “Non seulement on va passer pour une bande de cons mais en sus on nous reprochera toujours de ne pas avoir choisi tel ou tel incontournable du répertoire.”
Qu’on se le dise au fond des ports, le bateau des Pommes était sur le point de tourner au radeau de la méduse. Heureusement, au moindre coup de Trafalgar c’est l’amitié qui prenait l’quart c’est elle qui leur montrait le nord... et ils s’aimaient toutes voiles dehors Laurent(s), David, Dom et Pierrot c’était leur seule litanie leur credo, leur confiteor aux Pommes de ma Douche.
Finalement le choix du répertoire fût dicté par Brassens lui-même : J’aime beaucoup Django. C’est probablement le seul que je puisse écouter sans arrêt des heures entières. D’ailleurs, j’aime tout de lui. Ainsi, de la lumière jaillit la lumière et chaque fois qu’une chanson de Brassens évoquait explicitement une mélodie ou un arrangement signé Django, alors le choix de ce titre s’imposait : Ainsi les Pommes de ma Douche ont opéré des rapprochements suggérés, consciemment ou non, par Georges Brassens lui-même.

CD1

pour écouter des extraits...    1  L’Ancêtre avec Sweet Georgia Brown
    2  Le Temps ne fait rien à l’affaire avec Twelfth Year
    3  Je m’suis fait tout p’tit avec Si tu savais
    4  Les Sabots d’Hélène avec Belleville
    5  Auprès de mon arbre avec Daphné
    6  Les Amoureux des bancs publics avec Montagne Ste Geneviève
    7  Quatre-vingt-quinze pour cent avec I’ll see you in my dreams
    8  Le Cocu avec Hungaria
    9  L’Orage avec Blue Drag
  10  Maman, Papa avec Douce ambiance
  11  La Marine avec Seul ce soir
  12  J’ai rendez-vous avec vous avec Danse Norvégienne
  13  Trompettes de la renommée avec Minor swing

CD2 (Bonus)
6 titres chantés par : Lorène Devienne, François Pirette, Alain Présario, Alain Paucard, Jean-Marc Desbois.

Est-il en notre temps
  Rien de plus odieux
    De plus désespérant
  ... Que d’entendre parfois dans la bouche de quelques imbéciles heureux :
“Brassens, les paroles c’est bien mais la musique c’est toujours pareil”
Piètre façon de traiter de la question du style.
Brassens initialement rêvait d’être musicien, bien avant que d’écrire ses premiers textes : Évidemment ça va faire rire ceux qui pensent que je chante mes flonflons en dépit d’Euterpe, mais c’est surtout la musique qui d’abord m’intéressait. D’abord la musique ! Je n’attachais à ce moment-là aucune importance aux paroles /.../ Je crois que si je n’avais pas aimé la musique, je n’aurais jamais écrit un mot. Mon vrai plaisir, c’est de chercher des mélodies /.../La musique a toujours passé avant tout /.../ Je rêvais, moi, d’être musicien et d’entrer dans l’orchestre de Ray Ventura. Cela a toujours été mon rêve /.../ Ma musique préférée c’est la musique de Jazz. Je suis un forcené de la musique de Jazz. Voilà, tout est dit, place à la musique ! Et s’il vous plaît de faire un bout de chemin dans l’univers de Brassens, faites comme les invités de cet album, lancez-vous dans un “karaoké de luxe” en chantant vous-même les textes de Georges accompagnés par les cinq musiciens experts des Pommes de ma Douche.
Maurice Bernard

Toutes les citations de Georges Brassens sont extraites de l’ouvrage de Loïc Rochard
« Brassens par Brassens » publié par Le Cherche Midi.

CD 13 titres + CD(Bonus) 6 titres chantés. - sortie fin Mai 2011   ce qu'en dit la NRCO...

les 5 CD des Pommes + 2 Nuits manouches